Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 12:57

504635af1cc6f02e400023dc.jpg

 

 

 

hollande_re-veil.jpg

 

 

 1756578_4_fbfe_la-couverture-du-nouvel-observateur-du-jeudi.jpg

Le Hollande Bashing que ça s'appelle...

 

.... Rappellez-moi un truc : les journaleux, zavaient pas poussé à voter Hollande pour sauver leurs niches fiscales ???? 

 

.... Et qui c'est les dindons de la farce ????

 

.... Et qui c'est qui r'prendra bien un peu d'Flamby :)

 

 

 

..... Allez, bon week-end à tous :)

Repost 0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 08:03

 

 

.... La fabrique des crétins, et ce n'est pas la "morale laïcarde" de M. Peillon qui va y changer quoi que ce soit.

 

On se demande encore, comment avec TOUS les gouvernements de droite ou de gauche (sont tous à mettre dans le même sac), comment donc, aucun de ces imbéciles patentés n'a pensé une minute à un recensement d'office de tous les élèves à  l'issue de la 3ème, voire même en cours d'années secondaires :

 

- avec ou sans brevet,

- inscrits en lycée général, professionnel,

- en apprentissage...

- nulle part,

 

... Et à les faire prendre en charge IMMEDIATEMENT par une filière de Pôle Emploi, réservée à leurs spécificités ayant pour mission :

 

-une remise à niveau intensive pour les plus faibles,

- suivi rigoureux des stages de découverte en entreprises,

- et enfin, une formation cadrée et encadrée encore plus rigoureusement, afin que ces élèves perdus par l'Education Nationale (si tenté, qu'on puisse encore nommer ainsi le mammouth...) ne le soient pas définitivement pour la société !

 

... Le tout, avec pression maximum sur les parents, voire géniteurs : ou leurs jeunes suivent une formation ou un apprentissage quels qu'ils soient, avec vérification pointilleuse de l'assiduité, ou bien, on sucre toutes les prestations familiales : tant pis si toute la famille trinque.

 

.... Mâme Cibou sait : c'est fascho et réactionnaire, mais, il faudra bien se décider à prescrire des antibiotiques plus efficaces que les placébos actuels, pour tenter d'inculquer les valeurs du travail et de la vraie vie, à des jeunes complètement à la dérive, nourris au sein de fesses de biquettes, de portables, d'ipad, d'ipod (ne rien rayer), de poubelle la vie, de la starac et autres débilités..... 

 

Et ce n'est pas ce qu'on voit et qu'on entend ci-dessous, qui peut nous laisser espérer un mieux rapide de la situation :(

 

.... Surtout quant on apprend de sources sûres (Mâme Cibou dispose de quelques taupes in situ) que certains échecs aux CAPES, se voient transformés en réussites et autorisés à porter la lourde charge d'enseigner.

 

.... Ne quittez pas Mâme Cibou, surtout sans reprendre un peu de Flamby ;)

 

 

Repost 0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 16:41

 

 

... Et vivement le retour aux horaires normaux, aux P'tits Bouts qui crient, qui rient, qui pleurent, à la maison sans dessus-dessous. M. et Mâme Cibou sont pas faits pour les vacances qui durent trop longtemps.

 

.... Ceci dit, un peu de calme ne peut pas nuire non plus.

 

.... M. Cibou se remet de son intervention chirurgicale, nous reste plus qu'à souhaiter que la récidive de cette hernie ne récidive pas trop vite, étant donné que les douleurs de la sciatique s'estompent bien... et qu'une infiltration de vitamine B, suffira à calmer le jeu. 

 

.... Nénette, Doudou et Toinou de Nous naviguent à vue sous les cieux haut-marnais quelque peu bouchés. Si mili aujourd'hui c'est pas drôle, ça l'est encore moins pour les familles. M. et Mâme Cibou n'ont jamais connu ce genre de difficultés et ne sont, malheureusement d'aucun conseil et n'ont aucun début de solution à apporter à leurs soucis.

 

.... Louloute est en pleine forme, Cibou Jr attaque sa 2ème année d'assistant d'éducation  et profite de cette année qui vient pour peaufiner un grand projet qui devrait émerger courant 2013,

 

.... Le Sacrement de Réconciliation reçu à deux jours du 55ème anniversaire de Mâme Cibou, la Messe dominicale permettent à M. et Mâme Cibou de tenir bon et de garder intact leur bel optimisme et leur Espérance en la Vie, parce que leurs soucis ne sont pas grand chose à côté de toute la misère du pauvre monde.

 

... Faut dire que la Petite Thérèse sait mieux que personne booster ses troupes ;)

 

A part ça, la cuisine de Mâme Cibou commence à avoir fière allure et même si elle n'est pas tout à fait terminée, Mâme Cibou vous fait profiter de quelques photos.

 

cuisine.jpg

 

 

Belle et bonne semaine à tous : et souriez, ça coûte rien, et vos soucis ne passeront pas moins vite en les ruminant :)

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans Chroniques de province
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 23:23

 

 

Mairie de Versailles

 

Le mercredi 20 juin 2012, dans les salons d’honneur de la mairie du XVIe arrondissement de Paris, la Fondation pour l’école a remis son troisième Grand Prix de langue et de culture françaises, en présence d’un public nombreux. Ce concours, ouvert à tous les élèves de CM2 et de 4e, quel que soit leur établissement d’origine, est destiné à encourager et récompenser les jeunes « amoureux de la langue française et habités par le bonheur d’écrire ».

Plus de 1500 élèves, venus d’horizons très différents (école à la maison, école publique, enseignement sous contrat, enseignement libre ou encore enseignement par correspondance) ont répondu à des questions de grammaire et de culture et ont composé des rédactions sur des sujets propres à chaque tranche d’âge. Théophile Gautier et deux tableaux célèbres (La Joconde et « Paul en Arlequin » de Picasso) ont inspiré les sujets sur lesquels les participants ont composé en mobilisant au mieux toutes leurs compétences grammaticales et stylistiques. Les trente lauréats ont été récompensés pour leur amour et leur habileté à manier la langue française.

Le haut niveau des candidats a été salué par un jury enthousiaste. En CM2, l’école catholique sous contrat Saint-François d’Eylau a particulièrement brillé – mais le premier prix est revenu à une élève scolarisée à la maison, et le deuxième prix à un élève d’une école publique de l’Allier. En 4e, ce sont les collégiens de Saint Dominique (Le Pecq, Yvelines) et de l’Institution Saint Pie X (Saint-Cloud, Hauts de Seine), deux écoles libres, qui se sont le plus distingués.

L’implication du Grand Jury a été particulièrement appréciée, telle l’exhortation sur la langue française qu’a prononcée François-Xavier Bellamy, professeur agrégé de philosophie, à l’attention des lauréats, ou encore les nouvelles originales composées et lues en public par les écrivains Sophie Humann et Catherine Hermary-Vieille – à qui le dramaturge Jean-Luc Jeener avait prêté sa voix.

La grande qualité littéraire des rédactions a été soulignée par les membres du jury, en particulier par Monsieur Jean Cluzel, académicien, ancien secrétaire perpétuel de l’Académie française, et Monsieur Rémi Soulié, essayiste et critique littéraire.

Les 30 lauréats récompensés ont reçu de nombreux prix parmi lesquels un voyage dans une grande capitale européenne, des nuitées dans des châteaux français, des entrées dans des parcs à thème, et de nombreux livres…

La Fondation pour l’école exprime sa gratitude aux généreux mécènes de la troisième édition de son Grand Prix de langue et de culture françaises.

Comme il est de règle pour la plupart des concours, seules les copies des lauréats sont consultables, sur place, à la Fondation, et sur demande. Il ne sera pas possible de les photocopier.

 

 

 

 

 

Classes de CM2/7e

1ère - Hermine de ROVIRA, une élève scolarisée à la maison, inscrite au cours Sainte Anne, habitant Saint-Gondon dans le Loiret

2e avec un coup de cœur du Grand Jury pour sa rédaction - Tanguy DUMARTIN, de l’école primaire publique de Durdat-Larequille dans l’Allier

3e avec un coup de cœur du Grand Jury pour sa rédaction - Raphaël CECCATO, un élève scolarisé à la maison, inscrit au cours Hattemer, habitant à Basse-Ham, en Moselle

4e avec un accessit de culture - Marie SALLOUM, de l’école Saint-François d'Eylau, à Paris, école sous contrat

5e ex aequo - Adonide EVESQUE, de l’école Saint-François d'Eylau, à Paris, école sous contrat

5e ex aequo - Hélène RIVAUD, de l’école Saint-François d'Eylau, à Paris, école sous contrat

7e avec deux accessits, un en grammaire et un en culture générale - Guilhem PICQ, de l’école Saint-François d'Eylau, à Paris, école sous contrat

7e ex aequo Erwan SOULIER, de l’école primaire publique de Durdat-Larequille dans l’Allier

8e avec un accessit de grammaire - Anne FORNACCIARI, du cours Hattemer, à Paris, école libre

9e - Alexandra BREMOND-WEILL, de l’école Saint-François d'Eylau, à Paris, école sous contrat

10e avec un coup de cœur du Grand Jury et un accessit de culture - Quentin SOUBRANE, de l’école Saint-François d'Eylau, à Paris, école sous contrat

11e - Marie-Liesse GAMELIN, de l’institution Saint Pie X, à Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine, école libre

12e avec un accessit de grammaire - Marguerite LAIGNELOT, une élève scolarisée à la maison, inscrite au cours Sainte Anne, habitant à Paussac et Saint Vivien en Dordogne

13e avec un accessit de grammaire - Agathe BESSAT, du cours Jean-Paul II, à Brézé dans le Maine-et-Loire, école libre

14e - Renaud VALLETTE, du cours Jean-Paul II, à Brézé dans le Maine-et-Loire, école libre

15e - Jean JACOB, du cours Hattemer, à Paris, école libre

 

Classes de 4e

1ère avec un coup de cœur du Grand Jury - Adèle d'HUMIERES, de l’Institution Saint-Pie X à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, école libre

2e avec un coup de cœur du Grand Jury - Clara FALXA, élève scolarisée à la maison, inscrite au cours Hattemer, habitant à X’ian (Chine)

3e - Tugdual HAREL, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

4e - Paul HASSLER, de l’école de la Sainte-Famille, à Saint-Ismier en Isère, école libre

5e - Claire MARIE, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

6e - Violaine MASSON, de l’Institution Saint-Pie X à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, école libre

7e - Jean-Baptiste DIOT, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

8e ex aequo - Ariane MASSON, du collège des Vignes à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine, école libre

8e ex aequo - Adélaïde BAUCHET, de l’Institution Saint-Pie X à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, école libre

10e - Pauline de BEAUREPAIRE, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

11e avec un coup de cœur du Grand Jury - Loïc GALLOUEDEC, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

12e - Alban COLOMB, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

13e - Violaine LALUBIN, de l’Institution Saint-Pie X à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, école libre

14e - Aymeric AUBIGNY, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

15e - Pierre-Eloi MOREAU, du collège privé Saint-Dominique du Pecq, dans les Yvelines, école libre

 

Les meilleures copies

Les meilleures rédactions de CM2 et de 4°

La copie de Sophie Humann, écrivain

La copie de Catherine Hermary-Vieille, écrivain

 

.... Sur 15 lauréats : 3 du public et les 12 autres, enseignement privé, privé hors contrat, et à la maison.

Cherchons l'erreur :(


Madame Catherine Hermary-Vieille, écrivain.


Monsieur Jean-Luc Jeener, auteur, metteur en scène, acteur et critique de théâtre.


Monsieur Bruno de Cessole, écrivain.

Monsieur François-Xavier Bellamy, professeur agrégé de philosophie, maire-adjoint de Versailles.

Madame Sophie Humann, auteur de romans historiques et journaliste.

Monsieur Rémi Soulié, essayiste et critique littéraire.

Jury d’honneur 2012 du Grand Prix de la Fondation pour l’école

Monsieur François-Xavier Bellamy, professeur agrégé de philosophie, maire-adjoint de Versailles,
Monsieur Bruno de Cessole, écrivain,
Monsieur Jean Cluzel, ancien secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences morales et politiques, fondateur de Canal Académie,
Madame Catherine Hermary-Vieille, écrivain,
Madame Sophie Humann, auteur de romans historiques, journaliste,
Monsieur Philippe de Saint Robert, ancien commissaire général de la Langue française,
Monsieur Rémi Soulié, essayiste et critique littéraire.


Remise des prix 2012 - Mairie du XVIe arrondissement de Paris.

Le Grand Prix 2012 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 

Grand Prix de la Fondation pour l'Ecole
Troisième édition du Concours national
de langue et de culture françaises
pour les élèves de CM2 et de 4e.

Le 20 juin, les résultats du Grand Prix

de la Fondation pour l’école ont été dévoilés par le Grand jury,

lors d’une très belle cérémonie de remise des prix.

Le Grand Jury a salué l’exceptionnelle qualité littéraire

des textes de ces jeunes lauréats.

 

 
Les résultats du concours ci-dessous
Le communiqué de presse Les Mécènes-Partenaires 2012 Allocution de F.X. Bellamy
Repost 0
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 22:40

 

                              Vu et mis en scène par M. et Mme CHIC & BROC 

 

... Parce qu'il y a encore de par chez nous :

 

- des familles où ce mot magnifique représente encore beaucoup,

- parce qu'il existe encore des parents qui savent se donner du mal pour leurs enfants,

- parce qu'il existe encore des parents sachant tirer leurs enfants vers le haut et non pas les pousser vers le bas,

- parce qu'il existe encore des parents attachés aux vertus de la poésie et des belles choses...

 

.... Et que M. et Mâme Cibou s'honorent d'avoir croisé leur route par deux fois déjà,

 

.... Et que cela n'aurait pas été gentil de vous priver d'un aussi beau moment pour vous mettre en forme avant ce début de semaine !

 

 

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans Chroniques de province
commenter cet article
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 13:48

Catho, pas catho, anti-catho, qu'on le veuille ou non :

 

- un homme + une femme = des bébés

- une femme + un homme = des bébés

- un homme + un homme = 0 bébé

- une femme + une femme = 0 bébé

 

- une femme + éprouvette espagnole, belge, martienne = une génitrice 

- un homme + une mère porteuse = une génitrice aussi

 

Conclusion :

 

1) un môme c'est pas un droit, c'est seulement un don d'amour entre deux personnes de sexes opposés.

2) mariés, pas mariés : deux hommes ou deux femmes, ça peut pas faire des bébés, demander un peu à un éleveur de charolais, si avec deux taureaux ou deux génisses, il arrive à leur faire faire des p'tits,

3) on impose pas ses orientations sexuelles à ses mômes : comment la p'tite Julie elle fait pour ramener son p'tit Julot chez sa mère bio et sa copine ? Et le p'tit Julot, comment qu'il fait pour présenter sa p'tite Julie à son père pas bio et son copain ?

4) si l'un des "papas" ou l'une des "mamans" pour de vrai ou pour de faux, fait son coming out à l'envers, et qu'après avoir été homo, ils leur prennent subitement l'envie d'être hétéro ? comment qu'ils font, la P'tite Julie et le P'tit Julot pour s'y retrouver ?

5) si l'enfant bio du P'tit Julot et de la P'tite Julie, il porte une saloperie de maladie génétique, comment qu'ils font pour remonter les sources de leurs éprouvettes respectives ? On les pluce in-utéro ou après couvage et pondage ?

 

... Lisez toujours ça avant de f**** le feu à mon blog : s'il vous plaît, ne nous donnez pas le mariage

 

.... Et à quoi ça sert de nous emmerder (en toutes lettres, j'fais c'que j'veux, c'est mon blog !), avec LE DROIT A LA DIFFERENCE, si c'est pour vouloir rentrer à tout prix dans la normalitude réactionnaire et bien bourgeoise que sont les liens laïcards du mariage ?

 

.... Quand on casse les pieds à tout le monde pour être considérés comme "normal", c'est qu'on doit pas être bien sûr de ce que l'on est.  Quand on est bien dans sa tête et dans sa peau, on n'a pas besoin de lois qui obligent le reste de la société à vous regarder autrement que ce que vous êtes. 

 

.... Je mets au défi, ici, de me trouver un seul parent parfaitement athé et laïc, rêvant pour sa progéniture d'un avenir gay. Quel père, normalement constitué, rêve de conduire sa fille en robe blanche.... à une fille en costume blanc... Quelle mère, même très moyennement maternelle, rêve de conduire son fils à.... un autre garçon, fût-il au seuil d'une mairie parfaitement laïque et républicaine... Et de faire la fête comme si de rien n'était dans le meilleur des mondes ! 

 

.... Allez zou, un peu de courage, inscrivez-vous et faites-nous part de ce fantasme parental !

 

.... Ah, et puis, hier, au sein de nos Eglises, on n'a pas prié CONTRE les homos, on a prié POUR les familles : capito ?

 

.... Allez vous fâchez pas, vous r'prendrez un bien un peu de Flamby avant de partir ;)

 

Repost 0
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:15

 

... Bien chers amis,

 

.... Anglofan comme je le suis, j'étais, jusqu'à ces derniers jours, persuadée que le fair-play était une qualité bien de chez vous.

 

... Tout fiche le camp, même ça. Ainsi, pour vous assurer deux breloques, n'hésitez-vous plus à perdre les roues de vos vélos ou les roulements des rames de vos bateaux, et obliger vos adversaires à un remake salvateur et conquérant.

 

.... Aussi, permettez-moi de vous suggérer, pour vous garantir d'autres succès so happy and so glorious :

 

- de perdre vos shorts,

- d'oublier de lasser vos chaussures,

- de passer à l'heure d'hiver,

- de sauter à la perche sans perche,

- de courir en palmes,

-... et dans le sens inverse des aiguilles d'une montre,

- d'arriver sans cheval,

- ... et de chevaucher des baudets,

- EtcA, etcA, etcA...

 

.... Allez, comme on dit chez nous : "tirez les premiers messsieurs les anglais !" :)

Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 18:52

 

... Déjà le mois d'août et l'été est presque achevé sans avoir vraiment commencé, mis à part quelques épisodes caniculaires, où sortir un P'tit Bout même dûment chapeauté eût relevé de l'inconscience. 

 

.... Nénette et Toinou de Nous jouent les prolongations chez Mamita et Papili : l'ennui et le désamour de la Haute-Marne y ont été pour quelque chose, sans compter les attraits du Nounouland et des copains, Toinou de Nous n'a pas une minute dans son agenda à consacrer à sa mère, si ce n'est pour lui casser les pieds dès que lesdits copains ont quitté la maison.

 

.... Toinou de Nous a aussi fait l'expérience de la halte-garderie, escorté d'une Mamita ravie et d'une Nénette angoissée : il a adooooooooooooooré et reviendra même 3 x 2 heures la semaine prochaine !

 

.... Nénette et sa petite famille envisagent sérieusement un retour en Anjou : l'exil ardennais se révélant une très mauvaise affaire. La décision sera prise dans les prochaines semaines. Pas grave : M. et Mâme Cibou en ont vu d'autres et sauront bien gérer cette situation comme les autres.

 

.... Demain sera la dernière journée avant les vacances pour BébéChou, pour ZoliBébé ce sera vendredi prochain. Nénette et Toinou partiront à leur tour le dimanche qui suivra, pas pour longtemps, les 24 et 29/08, ils feront étape chez nous, sur la route de leurs vacances girondines. 

 

.... Le 12 août commenceront alors les vraies vacances de M. et Mâme Cibou avec juste ce qu'il faut de rangement et de nettoyage de la maison, et un tout petit peu de bricolage pour M. Cibou, trois fois rien, juste histoire de terminer quelque chose entrepris avant son opération, mais rien de trop fatiguant, car même si M. Cibou a parfaitement récupéré, il convient de faire montre d'une certaine prudence encore pour quelques semaines.

 

.... Heureusement pour M. Cibou, condamné au fauteuil et au canapé, le Tour de France et les J.O lui tiennent compagnie, le tout avec les cris et des rires de Toinou de Nous et des P'tits Bouts.

 

.... Oui, déjà le mois d'août, M. et Mâme Cibou n'ont rien vu passer, mais se réjouissent de ces mois si pleins où les journées comptent doubles. M. et Mâme Cibou sont crevés, mais savent que chaque jour apporte son lot de petites joies et de grands plaisirs, alors pour M. et Mâme Cibou, la température extérieure importe peu. Qu'il pleuve ou qu'il fasse grand beau, dans la tête de M. et Mâme Cibou, c'est toujours tempête de ciel bleu.

 

... M. et Mâme Cibou espèrent qu'il en soit de même pour tous !

 

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans Chroniques de province
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 16:30

Je suis noir, et forcément ça se voit. Du coup les Noirs que 
je croise à Paris m’appellent « mon frère ». Le sommes
nous vraiment ? Qu’ont en commun un Antillais, un 
Sénégalais, et un Noir né dans le Xème arrondissement, 
sinon la couleur à laquelle ils se plaignent d’être 
constamment réduits ?

J’oublie évidemment la généalogie qu’ils se sont forgée, 
celle du malheur et de l’humiliation – traite négrière, 
colonisation, conditions de vie des immigrés... Car par-
delà la peau, ce qui les réunit, ce sont leurs sanglots.

Je ne conteste pas les souffrances qu’ont subies et que 
subissent encore les Noirs. Je conteste la tendance à 
ériger ces souffrances en signes d’identité. Je suis né 
au Congo Brazzaville, j’ai étudié en France, j’enseigne 
désormais en Californie. Je suis noir, muni d’un passe-
port français et d’une carte verte. Qui suis-je ? J’aurais 
bien du mal à le dire. Mais je refuse de me défi nir par 
les larmes et le ressentiment.

 

 

... LE SANGLOT DE L'HOMME NOIR

 

.... Alain MABANCKOU, auteur à faire étudier de toute urgence, et s'il vous plaît, M. MABANCHOU, auriez-vous l'extrême gentillesse d'en faire parvenir un exemplaire à Mme TAUBIRA, elle, qui n'arrête pas de sangloter et qui, apparemment, n'a retenu de son histoire que sa face obscure...

 

 

.... Merci d'écrire les choses telles qu'elles doivent l'être, merci de ne pas faire dans le misérabilisme, merci de mettre l'Espérance avant la Désespérance. 

 

.... Si un blanc, qui vote en plus UMP, avait écrit le 10/ème de ce que vous avez écrit, sûr que le MRAP et toutes assos socialios-bobos, lui tombaient dessus. 

 

Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 16:41

 

 

... M. et Mâme Cibou ne partiront pas voir la Petite Thérèse à Lisieux, cette année,

 

.... La Petite Thérèse a eu pitié de M. Ciboulette et de son dos douloureux : M. Ciboulette a donc été opéré en urgence le 12 juillet dernier d'une première hernie discale, depuis son retour parmi les siens, M. Ciboulette peste de son canapé sur le retard pris dans SON programme estival : travaux dedans ET dehors, ainsi que sur l'annulation des festivités de ses noces de rubis avec Mâme Cibou,

 

.... Pas grave, un dos un peu plus neuf, vaut bien quelques sacrifices, bien légers somme toute.

 

.... En attendant, Mâme Cibou bosse pour deux, Nénette est venue avec Toinou de Nous renforcer la base arrière,

 

... Depuis, chez M. et Mâme Cibou, ça ressemble à ça tous les jours :

 

Nounouland et Resto des P'tits Bouts !

 

nounouland-2012-07-18-002.JPGnounouland-2012-07-18-006.JPGnounouland-2012-07-18-003.JPG

 

.... Nounou et Papou se joignent à LULU, BEBECHOU et ZOLIBEBE,

Pour vous annoncer, la naissance du 4ème et dernier P'tit Bout de la joyeuse tribu, 

Mercredi 18 juillet à 16 h 30 !

 

... M. et Mâme Cibou vous souhaitent de très bonnes vacances et promettent quelques nouvelles, lorsque Mâme Cibou jouiera en toute quiétude de ses deux mains !

 

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans La vie rêvée de Nounou
commenter cet article

Présentation

Chroniques provinciales

D'Auféminin

Décoration

En famille

Histoires d'Histoire

Le très utile

Les boutiques en ligne

Les fans du rouge

Les mains droites très douées

Les voyageurs

Mes p'tits grains de folie

Revues de presse

Spiritualité

Texte Libre

Benoit_XVI_-_a_son_election_19_avril_2005.jpg

... Avec Vous, Très Saint Père, même si la Vérité que vous nous dîtes chaque jour, ne fait pas toujours plaisir à entendre... Tant pis, avec Vous, Très Saint-Père, quand même ;)

Archives

Tutos Juridiques Pour Tous