Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 13:48

Catho, pas catho, anti-catho, qu'on le veuille ou non :

 

- un homme + une femme = des bébés

- une femme + un homme = des bébés

- un homme + un homme = 0 bébé

- une femme + une femme = 0 bébé

 

- une femme + éprouvette espagnole, belge, martienne = une génitrice 

- un homme + une mère porteuse = une génitrice aussi

 

Conclusion :

 

1) un môme c'est pas un droit, c'est seulement un don d'amour entre deux personnes de sexes opposés.

2) mariés, pas mariés : deux hommes ou deux femmes, ça peut pas faire des bébés, demander un peu à un éleveur de charolais, si avec deux taureaux ou deux génisses, il arrive à leur faire faire des p'tits,

3) on impose pas ses orientations sexuelles à ses mômes : comment la p'tite Julie elle fait pour ramener son p'tit Julot chez sa mère bio et sa copine ? Et le p'tit Julot, comment qu'il fait pour présenter sa p'tite Julie à son père pas bio et son copain ?

4) si l'un des "papas" ou l'une des "mamans" pour de vrai ou pour de faux, fait son coming out à l'envers, et qu'après avoir été homo, ils leur prennent subitement l'envie d'être hétéro ? comment qu'ils font, la P'tite Julie et le P'tit Julot pour s'y retrouver ?

5) si l'enfant bio du P'tit Julot et de la P'tite Julie, il porte une saloperie de maladie génétique, comment qu'ils font pour remonter les sources de leurs éprouvettes respectives ? On les pluce in-utéro ou après couvage et pondage ?

 

... Lisez toujours ça avant de f**** le feu à mon blog : s'il vous plaît, ne nous donnez pas le mariage

 

.... Et à quoi ça sert de nous emmerder (en toutes lettres, j'fais c'que j'veux, c'est mon blog !), avec LE DROIT A LA DIFFERENCE, si c'est pour vouloir rentrer à tout prix dans la normalitude réactionnaire et bien bourgeoise que sont les liens laïcards du mariage ?

 

.... Quand on casse les pieds à tout le monde pour être considérés comme "normal", c'est qu'on doit pas être bien sûr de ce que l'on est.  Quand on est bien dans sa tête et dans sa peau, on n'a pas besoin de lois qui obligent le reste de la société à vous regarder autrement que ce que vous êtes. 

 

.... Je mets au défi, ici, de me trouver un seul parent parfaitement athé et laïc, rêvant pour sa progéniture d'un avenir gay. Quel père, normalement constitué, rêve de conduire sa fille en robe blanche.... à une fille en costume blanc... Quelle mère, même très moyennement maternelle, rêve de conduire son fils à.... un autre garçon, fût-il au seuil d'une mairie parfaitement laïque et républicaine... Et de faire la fête comme si de rien n'était dans le meilleur des mondes ! 

 

.... Allez zou, un peu de courage, inscrivez-vous et faites-nous part de ce fantasme parental !

 

.... Ah, et puis, hier, au sein de nos Eglises, on n'a pas prié CONTRE les homos, on a prié POUR les familles : capito ?

 

.... Allez vous fâchez pas, vous r'prendrez un bien un peu de Flamby avant de partir ;)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie-Paule CHEVALIER 05/09/2012 12:31


Nous avons eu un cas similaire dans la famille, sans adoption mais un des 2 amoureux était papa de 4 enfants.Immaginez le choc, le traumatisme de ces enfants.Ma tante avait renié son fils; mais
une maman reste une maman et se sachant condamnée c'est lui qu'elle a réclamé à son chevet. Je n'oublierai jamais cet enterrement où la maman et ses quatre enfants suivaient de peu leur père et
son amant.Voilà un témoignage qui devrait faire réfléchir ceux qui décident de changer d'orientation sexuelle. Amitiés à vous Madame CIBOU

Chevalier Marie-Paule 04/09/2012 16:41


Madame Cibou,


Je suis en partie d'accord avec vous. Mais que nous réserve l'avenir? On ne peut jamais dire jamais.J'ai deux enfants,dont l'une m'a fait l'immense plaisir d'être Nanie.Il s'appelle Hamza,
et oui son père belge est d'origine marocaine.C'est un couple formidable et des parents adorables mais ceci est une parenthèse.J'ai aussi un fils de 27 ans en couple qui vient de terminer ses
études de neuro-psy.Tout cela me rend heureuse. Mais et oui mais si l'un des deux avait eu une orientation homo, l'aurai-je renié pour cela? J'aurai été malheureuse je l'avoue mais ils seraient
réstés ma fille et mon fil!s Quand aux enfants là non,comme vous le décrivez si bien ce n'est pas naturel.Un enfant a droit à sa maman et à son papa et ce pour un tas de raisons.Nous sommes athés
mais avons des principes aussi et ils ont été élevés avec le respect de la vie..Mais encore une fois si cela était arrivé, aurais-je renié mes enfants? A vrai dire je ne sais pas, il faut être
dans le cas pour réaliser ce qu'il vous arrive.Ce que je pense c'est que le monde devient fou! Faire un enfant in vitro à 60 ans, adopter tous azimuts pour dorer le blazon d'une star..et tant
d'autres choses m'échappent! Ceci dit je suis bien heureuse de ma situation 2 enfants bien dans leur couple et certainement un futur petit enfant chez mon fils.Je compatis pour celles qui se
retrouvent dans de telles situations car cela doit être un fameux choix à faire vis à vis de ses enfants quand ils se trouvent dans un des cas décrits dans votre article et je dis oui
ils faut penser à la situation de ces enfants adoptés dans de tels cas mais il faut aussi penser aux parents. Bien à vous , je reste une de vos fidèles lectrice.

ciboulette100 05/09/2012 10:28



.... Vous êtes non seulement, une maman exemplaire, mais en plus une personne courageuse. Il ne s'agit pas ici de casser du sucre sur le dos de qui que ce soit. Il s'agit simplement de dire à ces
personnes qui sont d'une autre sensibilité, que ce n'est bien sûr pas de leur faute, mais que malgré tout, ils ne pourront pas faire ce qu'ils veulent dans la vie. Cela n'a même rien à voir avec
une quelconque morale religieuse, quelle qu'elle soit, c'est seulement la loi de la nature. Deux lions ne font pas un lionceau et deux lionnes, pas plus. Nos enfants sont nos enfants pour
l'éternité : mais notre devoir de parents est de leur dire, que quels soient les voies et les choix qu'ils prendront ou qu'ils feront : ils devront en assumer toutes les conséquences. Et que
justement, ce sera certainement déjà très difficiles pour eux, et qu'il est préférable, dans ces cas-là de ne pas imposer cela à des tierces personnes, qui plus est des enfants.


Vous savez, Chère Marie-Paule : j'en parle d'autant mieux, que des proches sont concernés par cela. Tout le monde fait comme si tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais ça a
bousillé toute la famille. Et c'est un immense gâchis. Et contrairement à ce que l'on peut croire : les gens ne sont pas si cools que ça, et dès que la chose se sait : les comportements changent
aussitôt. C'est vérifiable et vérifié tous les jours. Ce n'est pas d'être de tel ou tel bord qui est grave (ça, c'est une question personnelle et qui n'engage que soi), ce qui est grave, c'est le
mensonge et le non-dit. 


A vous, avec toute mon amitié. 



Pat de verre 30/08/2012 08:45


Comme d'hab, tu frappes fort et dis tout haut ce que beaucoup de personnes pensent tout bas sans oser l'exprimer par peur du regard courroucé du "troupeau" sous influence du "politiquement
correct". Merci Cibou pour ton courage!

FD 23/08/2012 12:30


Loin de moi l'idée de polémiquer (pas mon genre) mais je réponds juste à tes questions 4 et 5.


Question 4, faire son coming out à l'envers. L'inverse est valable aussi, comment s'en sortent les enfants dont l'un des deux parents décide tout d'un coup qu'il n'est pas/plus ce qu'il a été ?
(je suis volontairement enygmatique mais tu sais de quoi je parle, tu connais mon histoire) Eh bien ils s'en sortent plutôt pas mal (pas le choix...) avec beaucoup d'aide et beaucoup d'amour.


Question 5 : la question des antécédents médicaux familiaux se pose également pour les enfants adoptés, ils ne sont pas livrés avec pédigré complet aux couples hétéros et mariés.


Pour le reste, je ne vois pas pourquoi tu opposes Catho/pas catho/anti-catho dans ton introduction, être pour ou contre le mariage homo ou petre sans opinion n'a rien à voir avec la religion, ça
serait trop manichéen si l'opinion de chacun était aussi facilement sectorisée.


Sur ce, je te souhaite une belle journée pas trop chaude par chez toi.


 

ciboulette100 23/08/2012 23:23



.... Chère FD, pour toi, ce fut encore pire : avoir été mariée et divorcer, c'est dur, mais enfin, le père existe encore. Toi, ton chemin de croix, tu vas le vivre jusqu'au bout, parce que le
père de tes enfants n'existe plus. Il n'est pas mort, il n'existe plus. C'est absolument terrifiant pour toi et tes enfants.


... Et en attendant, ton cher mari et toi : tu galères pour maintenir le cap.


Quant à l'adoption : les psy commencent à dire que ce n'est pas toujours le paradis sur terre. Nous connaissons 3 familles qui ont adopté des enfants, des fratries : 2 échecs complets et la 3ème
rencontre de grosses difficultés.


Chère FD : tu as raison, on joue trop avec les enfants. Ils sauront le faire payer. Et toi, en plus, tu pratiques ça tous les jours. Et tu as su trouvé un père, un vrai pour tes enfants, ça c'est
une grande grâce. Bises sincères.



Odile 20/08/2012 20:29


Comme d'habitude Mme CIBOU tout fait d'accord avec vous, ou partent nos vrais valeurs


de tout coeur je plains mes enfants et petits enfants vers qu'elle vie vont ils ? comme je le dis souvent j'aurais préféré naître 2O ans plutôt.


 


Merci de vos posts

Présentation

Chroniques provinciales

D'Auféminin

Décoration

En famille

Histoires d'Histoire

Le très utile

Les boutiques en ligne

Les fans du rouge

Les mains droites très douées

Les voyageurs

Mes p'tits grains de folie

Revues de presse

Spiritualité

Texte Libre

Benoit_XVI_-_a_son_election_19_avril_2005.jpg

... Avec Vous, Très Saint Père, même si la Vérité que vous nous dîtes chaque jour, ne fait pas toujours plaisir à entendre... Tant pis, avec Vous, Très Saint-Père, quand même ;)

Archives

Tutos Juridiques Pour Tous