Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 11:00

 

..... Suite, et à mon avis, pas fin du feuilleton de l'année.

 

.... Jusqu'à son passage devant le Juge Melissa Trukchose, DSK, le regard hébété, et sentant bon la sueur de 36 heures d'une garde à vue particulièrement musclée, jurait ses grands dieux "n'avoir jamais croisé la moindre boniche, ni le moindre aspirateur et de ce fait, être parfaitement innocent des faits qui lui étaient reprochés...."

 

.... Après une seule nuit passée dans une cellule VIP de 12 m2, déguisé en Dalton à rayures oranges, sous la surveillance constante de mâtons XXXL aux regards bienveillants, le tout dans l'une des prisons les plus glauques qu'il soit, posée sur une île au large de nulle part...  des bribes de mémoire reviennent à l'ex-directeur-du-FMI (*).... dit aussi Foncièrement Menteur Impénitent... et de parfaitement inconnue, la malheureuse femme de chambre outragée, se voit subitement reconnue des talents de péripatéticienne occasionnelle.

 

.... Ainsi, après avoir juré ses grands dieux, n'avoir jamais forniqué avec qui que ce soit, DSK reconnaît une p'tite gâterie de rien du tout et proteste de sa parfaite éducation de gentleman. D'ailleurs, deux l'ont au moins reçu 5/5 : J-François KHAN, lequel évoque "un simple troussage de femme de chambre".... et le très délicat Jack LANG, lequel lui, proteste des mauvais traitements réservés à son sien ami puisque tout d'même "yavait pas mort d'homme..."

 

.... Et devant la levée de boucliers des féministes et des femmes en général (pas besoin d'être féministe pour se sentir insultée...), les deux imbéciles de protester de leur bonne foi et de prétendre que leurs propos "auraient été sortis de leur contexte... " et que c'était pas ça qu'ils voulaient dire.

 

... En plus d'être de parfaits goujats, les deux com-pères font montre d'une mauvaise foi à faire battre les montagnes....

 

.... Pendant ce temps, cette chère Anne, qui n'avait encore, il y a peu, comme seule ligne d'horizon, que les toits à la française de l'Elysée, prend le deuil de ses ambitions, enterre ses projets de nouvelle déco élyséenne et gardens-parties.... pour se voir réduite au rôle ô combien flatteur et glamour de portefeuille de monsieur, passant ses journées à pointer les factures de ce que lui a déjà coûté son galapiat de mari, et surtout, ce qu'il va encore lui coûter : entre la caution à un million de dollars cash, le dépôt de garantie à 5 millions de dollars aussi, les 200 000 dollars mensuels minimum de gardiennage de l'inconscient, les honaires d'avocat à 1000 dollars de l'heure, tous les détectives mis sur le coup (si je puis dire...) afin de prouver l'improuvable....

 

Bref, la pauvrette doit se dire que son homme vient de s'offrit la p*** la plus chère du monde et son vénérable grand-père, homme de culture (de culture seulement LUI) et de bon goût, doit se retourner dans sa tombe en pensant que sa fortune et son inestimable collection de tableaux vont servir à financer une procédure sans fin, des indemnités à multiples zéros, et surtout voir son nom des plus honorables, à jamais entaché et attaché à une lamentable histoire de cul.

 

.... Les partisans du complot et de la parfaite moralité du sieur, sont priés d'aller faire rigoler ailleurs que sur mon blog, siouplaît, merki (oui, j'ai mal aux dents, et j'écris comme j'ai mal !).

 

.... En plus, je voudrais bien que les socialos de base, m'expliquent en QUOI DSK et sa  moitié véhiculaient des idées de gauche ? Lorsqu'on connaît à vue de nez l'estimation du patrimoine du couple : une maison à Washington, un ryad à Marrackech, un appartement place des Vosges, un autre dans le 16ème.... que Monsieur ne mettait jamais moins de 35 000 dollars dans un costume.... et se promenait en Porsche Carrera.... j'ai du mal à trouver le côté socialo de leur vie et de leurs idées.... J'ai tout mis à l'imparfait, parce qu'au jour d'aujourd'hui, ils sont à la veille de véhiculer la moindre idée.

 

.... Quand on pense au ramdame des socialos contre le malheureux Eric Woerth et sa légion d'honneur à l'ami de Tata Lilianne, contre l'infortunée MAM pour un malheureux réveillon et appartement tunisiens.... On se dit que c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité.

 

.... Et on en a voulu à notre pauvre Nico, pour sa montre ROLEX, ses copains bling-bling et une promenade en yacht au lendemain de son élection.... Purée, on se dit qu'on a été injuste et qu'on garderait bien Nico Ier encore 5 ans.... Après tout, lui ou un autre, c'est kif kif, la bourrique, mais lui, on s'est habitué et en plus, Carlita va nous faire un bébé, on va tout d'même pas expulser une future mère non ?

Repost 0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 22:04

 

.... Depuis deux jours le monde politico-politicien a la tête à l'envers et constate avec stupeur, la descente aux enfers de l'un des leurs : le plus doué peut-être, l'un des moins équilibré sûrement.

  .... Je veux bien, une fois de plus, me persuader que coucheries et tromperies font le lit (si je puis dire...) quotidien des politiques de chez nous et d'ailleurs, et qu'aucun et aucune n'est vierge d'aventures extra-conjugales et de parties carrées, mais là, je crois qu'on a touché le fond de l'humiliation suprême.

.... Comment cet homme, d'une rare intelligence, au pouvoir quasi-illimité, gérant les fonds de la planète entière, tenant entre ses mains le destin de tant d'économies de par le vaste monde, se destinant aux plus hautes responsabilités en 2012.... et accessoirement jonglant avec 7 téléphones portables (c'est vous dire si l'homme doit avoir les mains occupées.... on comprend qu'il soit adepte de "certaines gâteries"....).... Comment donc, cet homme (nous passerons sur le fait qu'il soit marié.... dans ce milieu, ça veut pas dire grand chose...)... peut-il encore trouver le temps de sauter sur une pauvre fille, venue passer l'aspi dans une suite de 150 m2 à 3000 € la nuit....

.... Quelqu'un, lors de ce marathon politico-télévisuel, a expliqué cet "hyper-activité" comme étant le fait d'une "grande vigueur". Soit. Si tel est le cas, il m'aurait semblé plus judicieux, que sa douce moitié, pas très regardante au demeurant, lui offre un abonnement VIP auprès d'une agence de call-girls, histoire qu'il puisse se décongestionner le cerveau et... le reste, sans avoir à harceler le petit personnel. Quitte à offrir un déguisement de soubrette à la minette de service, histoire d'émoustiller le sieur.

Bien sûr, certains crient au complot et pleurent sur le malheureux ainsi piégé. Je trouve ça un peu fort de café et si tel était le cas, c'est qu'il est encore plus tarte qu'on aurait pu l'imaginer : pas trouver à New-York, une nana, moyennant dollars sonnants et trébuchants, pour jouer au lustre italien ou au tourniquet bordelais, entre midi et deux, c'est à pas croire.

... Comme le dit le très pondéré Bernard DEBRE ici, : tant va la cruche à l'eau qu'elle finit par casser, et le SOFITEL new-yorkais avait atteint les limites de sa patience.

.... Comment doit-il être en ce moment, lui qui avait tout, et qui aujourd'hui n'a plus grand chose ? A quoi pensait-il quand on est venu l'arrêter dans cet avion ? Pensait-il à ses parents, ses enfants quand on l'a exhibé menottes aux poignets ? Pensait-il à son pays qu'il a déshonoré quand on l'a extirpé de cette voiture de police, le manteau de luxe glissant lamentablement de ses épaules voûtées ? Imaginait-il la honte de ses proches sous la lumière bleue blafarde de ce tribunal ? Qu'a-t-il ressenti, là, debout, devant cette juge qui tenait son sort entre ses mains ? Qu'a-t-il éprouvé quand cette même juge a repoussé ses millions de dollars et sa liberté avec ou sans bracelet et lui a montré le chemin d'une prison sordide à des années lumières du confort du SOFITEL qu'il avait quitté deux jours auparavant ? Pourra-t-il trouver le repos la nuit prochaine en pensant aux 70 ans de prison qui le menacent (les américains font tout en grand.... même les peines de prison...) ?

.... Je ne le plains pas loin sans faut, mais de voir cet homme hagard au bout de 36 heures de garde à vue, pas rasé, les yeux cernés, le regard vide, négligé, ça m'a fait pitié ; ça m'a fait pitié, et ça m'a rendue infiniment triste. Infiniment triste? parce que j'ai eu l'impression que c'était un peu de nos trois couleurs que l'on piétinait dans ce tribunal.

... Si après ce séisme humain et politique, ceux et celles qui nous gouvernent pouvaient revenir à des conduites plus policées et discrètes, et surtout ne jamais perdre de vue qu'en leur confiant nos votes, on leur confie un peu de la France, on pourra au moins dire, à la décharge de ce pauvre homme, que tout ce gâchis n'aura pas été totalement inutile.

.... Encore faudrait-il qu'ils s'en souviennent.

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 19:45

14.01.Jean-Paul.2.Pape.930.620_scalewidth_630-copie-1.jpg

 

 

 

.... De vous avoir eu Très Saint Père Jean-Paul II

 

Juste pour "ne plus avoir peur..."

 

Comme vous nous l'aviez demandé un certain 22 octobre 1978...

 

Et Dieu sait, combien nous avons besoin

 

De nous l'entendre dire en ce moment.

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans Catho
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 22:43

Le-baiser-au-balcon_diaporama.jpg

 

... Ils l'ont fait !

Et puis zut, juste pour aujourd'hui, 

quelques heures de beau, de frais, de glamour et de tendresse...

Je sais, rien ne va en ce moment :

Le monde arabe se massacre du nord au sud et d'est en ouest,

L'Afrique ne fait pas mieux,

Il pleut des tornades aux States,

Le Japon risque l'atomisation aux quatre coins de l'univers,

Ya la crise...

 

Mais de toutes façons,

ça n'aurait rien changé aux problèmes.

 

Alors, si durant quatre heures, on peut penser à autre chose,

Ben, c'est toujours ça de pris !

 

Et le coeur de minidinette de Mâme Cibou a adoooooooooooré,

Tout, Mâme Cibou a tout adoooooooooooooré,

Même Lulu, a adooooooooooooré, la robe de Kate,

les beaux chapeaux, les belles robes, tout, je vous dis TOUT !

 

.... Sauf, les tenues de m**** et les chapeaux encore plus de m***

arborées par les filles de ce pauvre Andrew

 

.... C'est vous dire : même Karl (celui aux lunettes noires et à la queue de cheval argentée...), a dit qu'elles ressemblaient.... C'est vous dire....

 

Sur ceux, bon week-end à tous !

... et God Save the Queen

 

Repost 0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:05

... Dernière journée de formation et p'tit contrôle des connaissances de Mâme Cibou ce matin,  histoire de voir si Mâme Cibou est mûre pour l'UP1 du CAP Petite Enfance :

 

'ttention, Mâme Cibou se concentre, Mâme Cibou lit bien tout comme il faut l'énoncé du problème ci-dessous, Mâme Cibou reufléchit, sollicite ses deux neurones et cherche la solution à la situation professionnelle qui lui est soumise en exercice à "blanc" :

 

 

... Soit Mélissa 4 mois, enfant unique,

... Soit les parents de Mélissa restaurateurs,

... Soit la mère de Mélissa qui dépose Mélissa chez sa nounou à 8 h 30 et vient la récupérer à 17 h 00,

... Soit Bébé-Mélissa exclusivement à  l'alimentation lactée,

... Soit Bébé-Mélissa ayant une courbe staturo-pondérale correcte,

.... Soit Bébé-Mélissa atteinte de muguet,

... Soit le pédiatre de Bébé-Mélissa qui dit que c'est bénin et qui prescrit des médicaments antifongiques,

... Soit Bébé-Mélissa à faire vacciner dans une semaine,

 

QUESTION : "A partir de la règle d'Appert, indiquez pour Bébé-Mélissa, la ration lactée à répartir dans une journée"

 

.... Mâme Cibou fait remonter à elle ses souvenirs sur M. APPERT, Mâme Cibou ne sait plus s'il faut multiplier la dose de lait par les kilos de Mélissa, les soustraire aux poids de ses parents et les additionner à l'âge de Nounou de Mélissa

 

... Mâme Cibou s'agace et s'en remet à sa modeste expérience de darone et de "jeune assmat agréée et presque validée". De mémoire, une mouflette de cet âge là, ça doit réclamer sa ration de lait au moins 5 fois par jour, toujours de mémoire et surtout au pifomètre, Mâme Cibou évalue le biberon à 200 ml... Ce qui donne de vous à Mâme Cibou : 1000 ml de "ration lactée" à répartir sur la journée

 

.... Deux heures et un chouïa après, Mâme Cibou prend connaissance du corrigé de M. APPERT :

 

"Poids de la mouflette en grammes/10 + 250 = ration sur 24 heures en ml "

 

... Mâme Cibou et ses camarades protestent violemment : le poids de la mouflette n'a pas été porté à leur connaissance, ni en kg, ni en cg et encore moins en mg

 

... Triomphante, la gentille-formatrice, fait remarquer perfidement qu'il eût fallu s'en remettre à l'énoncé du problème lequel précise que Bébé-Mélissa "avait une courbe staturo-pondérale correcte"

 

... Bon sang, mais c'est bien sûr :  comment une assmat digne de ce nom peut-elle ignorer la courbe saturo-pondérale d'une mouflette de 4 mois ???

 

... Soit environ 7 kg, soit 7000 mg, soit 7000 mg/10 + 250 = .... 190 ml

 

... Mâme Cibou émet l'idée saugrenue que sans M. APPERT et son théorème, et avec ses seuls souvenirs, Mâme Cibou avait estimé la "ration lactée" de la mouflette à... 200 ml

 

.... Mâme Cibou est rappelée à l'ordre : Mâme Cibou est une PROFESSIONNELLE de l'enfance, Mâme Cibou doit raisonner en tant que telle, Mâme Cibou a la lourde charge de transmettre SON savoir et SES connaissances aux parents ignares en matière de théorème appérien... Mâme Cibou doit se montrer digne de la confiance qu'a mis en elle le Conseil Général de Chez Elle

 

... Mâme Cibou l'a échappé belle, malgré cette grave négligence, Mâme Cibou s'est vue remettre cet après-midi son "attestation de second cycle" qui certifie que Mâme Cibou a rempli toutes les conditions d'assiduité et de sérieux durant ces dix lundis

 

... Et s'est vue dûment inscrite pour la prochaine session de 2012 à l'UP1 du CAP des mouflettes et des mouflets !

 

Comme dirait Lulu : ça, c'est fait

 

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans La vie rêvée de Nounou
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 16:39

 

... Non pas de ce blog, d'ailleurs, Mâme Cibou en profite pour remercier les quelques fidèles qui la suivent depuis quelques années déjà, et leur demande pardon de ne pas  trouver, en ce moment,  le temps nécessaire pour répondre à leurs si gentils coms...

 

... Mais, outre de s'occuper de Lulu et BébéChou, du lundi au vendredi soir, Mâme Cibou est priée par le Conseil Général de-chez-elle, de bien vouloir se former pour la seconde fois, et ce, encore jusqu'au lundi 11 avril... Comme ça, Mâme Cibou sera complètement agréée et validée jusqu'au 12 août 2014...

 

... Enfin, pas tout à fait, parce que même si Mâme Cibou a participé de tout son coeur à sa seconde formation, Mâme Cibou se doit de se présenter OBLIGATOIREMENT à l'UP1 du CAP Petite Enfance avant le renouvellement de son agrément... Surtout que Mâme Cibou a pris du galon, puiqu'elle s'est vue reconnaître les compétences nécessaires à la garde de 4 mouflets et/ou mouflettes... Pour l'instant, Mâme Cibou donne davantage dans le mouflet que dans la mouflette...

 

Depuis le 21 février, tous les lundis, Mâme Cibou et ses p'tites camarades se voient instruites en hygiène, sécurité, diététique, soins, prévention de la maltraitance (ya à dire...), législation du travail et d'autres choses toutes aussi passionnantes et indispensables.

 

Depuis lundi dernier, Mâme Cibou sait qu'elle est cataloguée "psycho-rigide" question hygiène, voire même du côté de l'éducation... Inquiète, Mâme Cibou s'en émeut, mais on lui répond "qu'hygiène et autorité sont les nouvelles mamelles de l'éducation,  histoire d'éviter le dépistage de toute graine de zazou dès la petite section, et , qu'obliger un être humain à se laver les mains et les dents, n'a jamais tué personne...".

 

Mâme Cibou, rassurée, subit sans broncher, le reste du topo et gratouille, stabylote et annote  les moults photocopies qui lui sont distribuées par dizaines... C'est ainsi que Mâme Cibou note bien :

1) qu'en PLUS de stériliser tétines et biberons, il lui faut conserver le tout au frigo et JAMAIS dans un placard, (vides les biberons, bien sûr... Mâme Cibou en voit qui froncent les sourcils...)

2) qu'il ne faut JAMAIS employer des bouteilles d'1,5 l d'eau de source pour les biberons, mais des 0,33 l : une bouteille par biberon,

3) les bouteilles, elles zaussi AU FRIGO et pas plus de 24 heures ouvertes,

5) le micro-ondes est strictement INTERDIT : ça chauffe pas, ça brûle,

6) on emballe RIEN dans du papier alu : c'est mauvais pour la santé,

7) un enfant de 3 ans ne mange pas PLUS de 40 g de viande : 10 g par tranche d'âge + 10 g : Mâme Cibou a essayé ce matin pour Lulu, Lulu a protesté violemment,

8) les bananes et les kiwis sont INTERDITS avant 3 ans : sont allergènes,

 

... EtcA.... EtcA....

 

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans La vie rêvée de Nounou
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 18:03

.... Tous les samedis, à 12 h 45 pétantes, M. et Mâme Cibou, s'en vont chez Edouard refaire le plein de leurs frigo-congélo-placards.

 

... Depuis quelques mois, faire les courses chez l'Edouard-de-chez-nous, relève du tour de force, pour causes d'hyper-extension et de travaux dessus-dessous-sur-les-côtés-dedans-dehors (ne rien rayer, merci.).

 

... Chaque samedi, le challenge est double : extérieur et intérieur, jamais l'un sans l'autre.

 

Le premier défi, consiste à trouver l'accès qui mènera au parking souterrain, vers la place de prédilection de M. Cibou : place, hautement stratégique, puisque suffisamment large pour garer Miss Caroline III dans des conditions optimums de sécurité (rétros compris), avec dégagement rapide vers la sortie... et surtout, accès pratique au "pôle retrait/dépôt caddys"... Le tout, à l'abri de la pluie qui mouille et du soleil qui chauffe. Seuls inconvénients: l'endroit où stationne en toute sérénité Miss Caroline III est un chouïa éloigné du "travelator" (il n'est pas question, ici, d'escalator, tenez-vous le pour dit)... et souvent parcouru par les vents coulis... Chacun sait ici, que Mâme Cibou, très frileuse, n'est pas connue, ici et ailleurs, pour ses qualités sportives...

 

... Chaque samedi, les paris sont pris : c'est-y qu'on va entrer par   l'accès sud et ressortir par la face nord, ou c'est-y qu'on accèdera par l'accès EST, et ressortir par celui de l'ouest... Une fois arrivés sur zone, il convient d'apprécier vite et bien, les multiples panneaux jaunes à flèches noires, qui au mieux, vous guident parfois, au pire, vous perdent souvent.

 

... Inutile d'expliquer à M. Cibou que le parking "du haut" est libre et plus facile d'accès, M. Cibou est un homme d'habitudes et en changer c'est les perdre.

 

Une fois garés, M. et Mâme Cibou, suivis par des étourdis égarés qui cherchent, qui l'entrée, qui la sortie, qui sa bagnole, qui un chariot... qui son mari  (si, si, son mari...), choisissent avec soin "un caddy qui roule" gage de courses confortables et agréables.

 

M. et Mâme Cibou apprécient alors le confort de la montée en "travelator" qui leur permet de souffler un peu, avant d'attaquer un couloir sans fin et d'entrer ENFIN dans le hall de chez Edouard... Le tout, sur fond de marteaux piqueurs et d'engins de chantier  (les travaux sont non-stop...)

 

C'est à cet instant précis que commence le second défi : trouver en un minimum de temps le rayons des produits convoités par M. et Mâme Cibou, sachant que depuis leur dernière visite, le poisson est au rayon lingerie et leur pain quotidien a pris la place des cabines d'essayages... Seule la lessive de Mâme Cibou est encore à sa place

 

... Poussant d'une main ferme et sûre le caddy familial, et tenant de l'autre la liste dûment élaborée, quantifiée et notifiée tout au long de la semaine, M. Cibou suit fidèlement Mâme Cibou partie en éclaireur... C'est là que le spectacle commence... Et aujourd'hui, les acteurs étaient en forme

 

Première étape au Manège d'Edouard pour faire remettre un p'tit fermoir à un joli bracelet... Le temps qu'on s'occupe d'eux, les regards et les oreilles de M. et Mâme Cibou tombent sur un groupe composé d'une grand-mère, d'une mère très-très-enceinte d'un 4ème et de 3 petits-enfants entre 2 et 7 ans... Aux dires de l'une et de l'autre, on comprend que la future-maman prépare .... son mariage et entend solliciter l'avis... et les sous de la mère et grand-mère... sur le choix... et l'achat de... deux alliances... Le visage de la future mère de la mariée exprime une forte contrariété... M. et Mâme Cibou s'intéressent vivement aux breloques exposées... Une vendeuse nouvellement promue , de par son badge, au grade de "conseillère en vente" tente de détendre l'atmosphère et propose des alliances comme-çi et des comme-ça aussi... La future mariée s'extasie et s'enthousiasme, tandis que les trois gamins, livrés à eux-mêmes, pulvérisent le rayon voisin.... L'avis de la mère de la mariée est quémandé... surtout qu'il est question à cet instant précis d'arrhes sonnantes et trébuchantes... ça tombe bien, la future mère de la mariée, à quatre pattes sous le rayon des pantalons, tente d'empêcher le second d'étriper la 3ème... tandis que l'aîné trouve son bonheur parmi les chouquettes en libre service... La "conseillère en vente" souriante tente, elle aussi, de requérir avis... et CB... de la mère et grand-mère... Rouge et décoiffée, d'une main la 3ème hurlante, de l'autre le second braillant, la mère de la mariée pète un câble et aboie à la mère de ses petits-enfants ... que... "quand on est pas capable de se faire épousée AVANT de se faire engrosser 4 fois, on fait pas ch**** sa mère avec des alliances à la c*** !!!!!"

 

... M. et Mâme Cibou qu'ont récupéré leur joli bracelet avec un chouette ch'ti fermoir, dégainent aussi vite que leur ombre quelques zeuros et s'en vont naviguer vers le rayon des huiles-vinaigres et condiments

 

... Tandis que M. Cibou se penche vers son huile d'olive favorite et que Mâme Cibou se prosterne devant ses boîtes de thon au naturel... un jeune couple de trentenaires, escorté de deux mouflets gavés de biscuits apéro et de coca-cola, règlent leurs comptent de la semaine :

 

Elle : "... pourquoi t'as pris des petits-pois... tu sais que j'aime pas les petits-pois..."

 

Lui : "... ben, moi, j'aime les petits-pois et ce soir j'ai décidé qu'on mangera des petits-pois..."

 

Elle : "... ??? certainement pas, j'ai prévu pizza-coca-chips..."

 

Lui : "... tu me fais ch**** t'es pas fichue de cuisiner au moins une fois par semaine quelque chose de mangeable..."

 

... On monte dans la gamme, M. Ciboulette goguenard s'intéresse brusquement aux épices mexicains... Tandis que Mâme Cibou se perd en conjectures devant les cornichons

 

Elle : ".... j'bosse toute la s'maine, j'ai pas l'temps, t'as ka pisque...."

 

Lui : "... Ma mère AUSSI, elle bosse toute la semaine, et elle fait de la cuisine ELLE, pas de la m**** , même qu'en plus, elle fait le ménage, le repassage, toi, t'es même pas foutue de repasser deux fringues... "

 

Elle : "??????? tu fais ch**** avec TA mère qui..."

 

Lui : "... Ta gu*** quand tu feras la moitié tu critiqueras, même MES soeurs me le disent qu'elles veulent plus venir chez nous... c'est pas un appart, c'est une bauge..."

 

.... Là, se crée comme qui dirait un micro-attroupement...

 

Elle : "????? TES soeurs, je les em**** et..."

 

Les gosses pas rassasiés : "... on veut des CHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIPS "

 

Lui : "... bling !!!"

 

Elle : "... re-bling !!!"

 

Les gosses, puissance 12 : " OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN "

 

Elle + Lui : ".. Vos gu************* !!!"

 

.... Pendant ce temps, M. et Mâme Cibou cherchaient asile au rayon fruits et légumes

 

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans Chroniques de province
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 08:22

100_2794.jpg .... Avant

 

 

100_2827.jpg .... Après

 

... 7 jours, jour pour jour, après démontage, nettoyage, peinture et rangement

 

.... Et les photos datées font foi !

 

... Allez, zou, Mâme Cibou vous quitte et s'en va rejoindre d'ici une demie-heure son lieu de stage : encore 3 lundis et Mâme Cibou sera parfaitement en règle avec les lois et règlements du Conseil Général qui la régissent

 

Beau et bon lundi ensoleillé à tout le monde !

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans Chroniques de province
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 14:20

 

.... Le Japon et son valeureux peuple occupent toutes nos pensées dans les si durs moments qu'ils traversent depuis 8 jours bientôt, sans savoir, quand ce cauchemar prendra fin....

 

.... Alors, Mesdames et Messieurs les journalistes de la presse écrite, radiophonique ou télévisuelle un peu de décence et surtout sachez employer le mot juste quand il le faut :

 

.... Ainsi, on ne dit pas : ".... Les japonais ont 70 % de chances que le ciel leur tombe une nouvelle fois sur la tête d'ici la fin du week-end..."

 

.... On dit : ".... les japonais ont 70 %  de risques de voir cette centrale infernale leur exploser à la figure dans un avenir plus ou moins proche.... "

 

.... De même, on ne dira pas, l'an prochain à la même époque ".... les japonais fêtent le premier anniversaire de la catastrophe tremblement de terre-tsunami-radiations..."

 

.... Il conviendra de dire alors : ".... les japonais célèbrent aujourd'hui le première anniversaire de .... etc... etc..."

 

.... C'est pas compliqué, tout de même, de s'exprimer dans un français convenable et d'employer les bons mots aux bons moments...

 

.... Ne fût-ce que par respect pour ces milliers de victimes qui seraient bien choqués d'apprendre qu'elles ont eu de la chance alors qu'elles couraient de terribles risques et que l'on pense déjà à fêter, ce qu'elles n'auront que le coeur à célébrer.

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 17:31

 

 

... Le téléphone a sonné vendredi dans la matinée chez M. et Mâme Cibou,

Tantine Chérie, aux anges, nous apprend que son petit dernier,

convolera en justes noces, le 22 octobre prochain,

et qu'ils comptent sur nous pour entourer le jeune couple ce jour-là,

 

Heureux de cette joyeuse perspective, M. et Mâme Cibou ont accepté avec enthousiasme,

 

Pendant ce temps, le pays de la fiancée de Cousin-Chéri était dévasté par un séisme et un tsunami, comme jamais le Japon n'en avait connus auparavant...

 

 

.... Après 48 heures d'angoisse folle,

Mikiko, la jolie et gentille fiancée dont la famille réside pour l'essentiel,

à moins de 50 km des zones les plus dévastées...

  .... a appris que toute sa famille était saine et sauve,

et que pas un ne manquait à l'appel...

 

Une double raison de se réjouir,

Mais sans oublier la terreur de ceux qui ont vécu la colère de la terre

et le désespoir de ceux qui ont survécu...

 

... Après ça, on se demande encore de quoi on pourrait se plaindre

Repost 0

Présentation

Chroniques provinciales

D'Auféminin

Décoration

En famille

Histoires d'Histoire

Le très utile

Les boutiques en ligne

Les fans du rouge

Les mains droites très douées

Les voyageurs

Mes p'tits grains de folie

Revues de presse

Spiritualité

Texte Libre

Benoit_XVI_-_a_son_election_19_avril_2005.jpg

... Avec Vous, Très Saint Père, même si la Vérité que vous nous dîtes chaque jour, ne fait pas toujours plaisir à entendre... Tant pis, avec Vous, Très Saint-Père, quand même ;)

Archives

Tutos Juridiques Pour Tous