Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 16:02

.... Depuis quelques jours, Mâme Cibou est partagée entre tristesse et colère... Les amis de Mâme Cibou connaissant son caractère patient et affable, sauront bien de quel côté l'humeur de Mâme Cibou penche...

 

.... Tout ça, parce que la semaine dernière Mâme Cibou promenait dans sa poussette vintage BébéChou, heureux de profiter de quelques rayons de soleil : Mâme Cibou pour chauffer ses vieux os et BébéChou pour faire le tour du propriétaire...

 

.... Chemin faisant, Mâme Cibou croise du monde... hélas... ya des fois où Mâme Cibou donnerait cher pour habiter une île déserte... Bref, Mâme Cibou salue et pense en avoir fini avec les civilités... Pâ du tout.... "Le monde" s'extasie sur BébéChou (ya de quoi...) et félicite Mâme Cibou pour sa générosité quant à ZoliBébé nouvellement arrivé (mais absent ce jour-là...)... Mâme Cibou remercie et répond qu'être la nounou de ZoliBébé ne relève d'aucun exploit particulier, vu que ZoliBébé est exactement comme tous les autres bébés du monde, aussi charmeur et brailleur que ses pairs...

 

"Le monde" insiste : "C'est quand même dommage que les parents aient pas pu s'en apercevoir AVANT..." ; Mâme Cibou (qui sent la moutarde lui monter au nez...) "???? mais zencore... ???" ; "Le monde" persiste et signe : "S'ils l'avaient su AVANT zauraient pu faire quekchose..." ; Mâme Cibou (qui veut donner une chance "au monde" de se rattraper...) : "... Certes, cela aurait permis aux parents de ZoliBébé de se préparer à accueillir un bébé un peu différent..." ;

 

... "Le monde" enfonce le clou : "Ben non, zauraient pu le faire partir AVANT...."  ; Mâme Cibou sadique : "... partir où par exemple ???" ; "Le monde" emmerdé-qui-marche-sur-des-oeufs-et-qui-cherche-ses-mots : ".... ben.... ben... c'est que ça doit pas être facile à vivre tous les jours...."

 

.... M. Cibou, qu'a un 10ème sens qui lui permet de sentir les embrouilles à 10 km, a rejoint Mâme Cibou sur ces entrefaits... et avant que Mâme Cibou ait eu le temps de dégainer quoique ce soit, M. Cibou, le regard noir, dit "au monde" sur la défensive : "Chère Madame, on permet bien aux cons de vivre, et Dieu sait que c'est parfois difficile à supporter..."

 

.... Depuis, "Le monde" évite soigneusement les poussettes de M. et Mâme Cibou.

Partager cet article

Repost 0
Published by ciboulette100 - dans La vie rêvée de Nounou
commenter cet article

commentaires

amelie 08/10/2011 16:50



nickel tout ça ma bonne dame !!!!  j'men vais la noter parce que tout retenir comme ça, dans le feu de l'action, j'ai peur de pas pouvoir !!!!



amelie 06/10/2011 22:15



M. Cibou est comme qui dirait un sauveur... mais moi, on ne m'otera pas de l'idée, que t'aurais du leur rentrer dans le lard.....


ps : toi qui sait tout, tu aurait une jolie prière pour une naissance facile ???



ciboulette100 07/10/2011 11:55



Chère Amélie,


... Je deviens vieille et j'ai du mal à faire la planchette japonaise comme au bon vieux temps


... Non, je ne sais pas tout, et encore moins sur les prières pour les naissances faciles. Alors, permets à ta vieille amie de t'en inventer une sur le pouce :


 


"Notre-Dame, Très Sainte Vierge Marie,


Gardez-nous, moi et le petit que vous m'avez confié, en votre Très Sainte Protection,


Faites que les mois, les semaines, les jours et les heures, où mon enfant ne fera qu'un avec moi, nous puissions, tous les deux, jouir de ces moments dans Votre Paix,


Faites aussi, Très Sainte Mère, qu'au jour et à l'heure de sa naissance, tout se passe bien pour lui et pour moi, et que je puisse, sans crainte, supporter les douleurs qui l'accompagneront.


PS : si vous pouviez faire aussi que je ne tombe pas sur un sauvage pour la péridurale, que son père ne soit pas au milieu de l'océan, que Mamina et Papili soient opérationnels pour mes p'tits
matelots, bref... que je puisse me concentrer sur ce que j'ai à faire, que déjà, je sais qu'au moment fatidique, je saurais plus comment que je m'appelle, Ha, faites aussi, que fiche pas une
claque à mon mari ou à l'interne, si j'ai trop mal, et qu'on m'enquiquine pas à m'envoyer me doucher 36 fois dans la nuit et à sauter sur un ballon débile parce que la sage-femme est occupée avec
une parturiente caractérielle , je sais, ça fait beaucoup, mais au besoin, demander à votre Sainte Maman, Sainte
Anne, et à Sainte Monique, Sainte Patronne des Mères de Famille dans la panade, de vous donner un coup de main.


Ainsi-Soit-Il"


... ça te va comme prière ma pépette



Bénou 05/10/2011 17:41



Ma Cibou, tu ne sais pas à quel point tes paroles sont justes à la fin de ta réponse. Ma maman a eu un AVC il y a 2 ans 1/2, elle n'est plus que l'ombre d'elle même. Oui, nous sommes tous des
handicapés en sursis, et ça n'est pas parce on nait "normal" que c'est une chose aquise...



ciboulette100 05/10/2011 18:24



... J'ai su et combien, chère Bénou, ça me peine. Ta maman avait tant encore à vous apporter. Ceci dit, même si ellle n'est plus ce qu'elle a été, peut-être que ce qu'elle est aujourd'hui vous
permet de relativiser les soucis quotidiens qui vous submergent parfois. Tu sais, je crois beaucoup à la force de la prière. Au début, quand on s'est déshabitué et que l'on s'en est éloigné si
loin qu'on croit  jamais pouvoir y revenir, ça peut paraître difficile. Et puis, un soir, on se jette à l'eau et on se dit que ces souffrances ne peuvent pas être qu'inutiles, elles ont un
sens, autrement, la vie de vaudrait vraiment pas la peine d'être vécue.


Chère Bénou, tu es de ceux que l'on a appelés "Génération Jean-Paul II", je te confie une de ses plus belles prières :





Acte d'abandon à la Miséricorde

Seigneur, voilà plus de soixante-cinq ans que Tu m'as fait le don inestimable de la vie, et depuis ma naissance, Tu n'as cessé de me combler de tes grâces et de ton amour
infini.
Au cours de toutes ces années se sont entremêlés de grandes joies, des épreuves, des succès, des échecs, des revers de santé, des deuils, comme cela arrive à tout le monde.
Avec ta grâce et ton secours, j'ai pu triompher de ces obstacles et avancer vers Toi.
Aujourd'hui, je me sens riche de mon expérience et de la grande consolation d'avoir été l'objet de ton amour.
Mon âme te chante sa reconnaissance.
Mais je rencontre quotidiennement dans mon entourage des personnes âgées que Tu éprouves fortement : elles sont paralysées, handicapées, impotentes et souvent n'ont plus la force de Te
prier, d'autres ont perdu l'usage de leurs facultés mentales et ne peuvent plus T'atteindre à travers leur monde irréel. Je vois agir ces gens et je me dis : « Si c'était moi ? »
Alors, Seigneur, aujourd'hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je T'offre à l'avance mon acceptation à ta sainte volonté, et dès
maintenant je veux que si l'une ou l'autre de ces épreuves m'arrivait, elle puisse servir à ta gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Te demande de soutenir de ta grâce les
personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide.
Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Toi et se poursuivra en une silencieuse adoration.
Si, un jour, un état d'inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j'aurai à vivre soit une suite ininterrompue d'actions de grâce et que mon dernier
soupir soit aussi un soupir d'amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Toi pour chanter tes louanges éternellement.

Jean-Paul II
in Les Annales d'Ars - n° 269



.... Quand tu verras ta maman la prochaine fois, prends cette prière avec toi, prends-lui la main et dis-la lui voix basse ou à haute voix... Tu verras, la force de ces mots,
rallumeront la lumiière dans ses yeux. Non, elle ne sera peut-être plus ce qu'elle a été, mais je suis sûre que cette prière lui fera un bien infini... Jean-Paul II savait ce qu'était la
souffrance, Il a été au bout de celle-ci. Si tu lui demandes d'aider ta maman dans l'épreuve qu'elle traverse aujourd'hui, de même que toute ta famille, je suis sûre qu'Il fera de son mieux pour
vous aider à porter cette croix.



Mille bises affectueuses, et ce soir, Jean-Claude et moi, vous porteront dans nos prières.





Elisabeth 28/09/2011 16:20



Enfin la réponse que je cherchais à donner chaque fois qu'on m'enquiquine sur ce sujet ! Merci M. Cibou.



ciboulette100 05/10/2011 11:57



... Te gêne pas pour la copier, en général ça calme définitivement : le "monde" n'y est plus revenu lui



Odile 28/09/2011 14:04



Bravo M CIBOU, bien envoyé.



ciboulette100 05/10/2011 11:59



... Comme je disais, plus haut : le monde n'y est plus revenu depuis



Présentation

Chroniques provinciales

D'Auféminin

Décoration

En famille

Histoires d'Histoire

Le très utile

Les boutiques en ligne

Les fans du rouge

Les mains droites très douées

Les voyageurs

Mes p'tits grains de folie

Revues de presse

Spiritualité

Texte Libre

Benoit_XVI_-_a_son_election_19_avril_2005.jpg

... Avec Vous, Très Saint Père, même si la Vérité que vous nous dîtes chaque jour, ne fait pas toujours plaisir à entendre... Tant pis, avec Vous, Très Saint-Père, quand même ;)

Archives

Tutos Juridiques Pour Tous